Une mystique de la Nature
« Nous passons notre temps à « conquérir » la nature, l’espace, les montagnes, les déserts, les bactéries et les insectes au lieu d’apprendre à coopérer avec eux dans un ordre harmonieux. » Alan WATTS

Quand nous perdons notre connexion à la grande toile de la vie, nous ressentons une sensation de vide, de malaise, de tension, de manque de plénitude. Coupé de notre environnement, des sentiments de perte, d’isolement et de séparation surgissent en nous. À l’inverse, quand nous nous rappelons notre place dans ce cercle de la vie, nous avons un fort sentiment de « rentrer chez nous », de recouvrer santé et puissance.
La vision chamanique de l’humain en fait un être « d’énergie » potentiellement acteur de son changement, conduisant naturellement à une perspective élargie d’un retour à son être profond, à la source et à l’univers.
« On peut dire que les individus authentiques, les libérés, ceux qui sont revenus à la source "impolluée" de leur être sont chacun comme une expression originale de cette vie à laquelle ils participent tous. »
La démarche de l’écologie intérieure consiste à mettre en place les moyens efficaces pour réactiver notre conscience d’appartenance à la Nature. Tenter le chemin de la réunification intérieure permettra de recréer des liens plus fluides avec l’extérieur et de retrouver un équilibre psychologique et émotionnel plus harmonieux.

« Chaque être contient en lui-même la totalité du monde intelligible. Par conséquent, le TOUT est partout. Chacun est cette Totalité et la Totalité est chacun. L’homme, tel qu’il est maintenant, a cessé d’être le TOUT. Mais lorsqu’il cesse d’être une personne séparée, il s’élève et pénètre la Totalité du monde. » Plotin Ennéades

Portfolio