« L’homme devient HOMME pour la première fois lorsqu’il se libère du fardeau de son héritage, de la totalité de l’héritage de l’homme de partout…alors seulement il devient un » INDIVIDU »…cet individu est comme une fleur, et chaque fleur est unique »

U-G krishnamurti « Rencontre avec un éveillé contestataire »

La quête de vision est un rituel d’origine amérindienne dont on trouve des formes équivalentes dans la plupart des traditions chamaniques à travers le monde.
Traditionnellement, la quête de vision était un rite de passage qui marquait, dans la vie d’un individu, la fin d’une période importante et le début d’une autre. Certains l’entreprenaient pour mieux comprendre les éléments de leur vie, pour trouver le courage d’aborder une grande épreuve, obtenir une guérison, remercier la vie pour un don. Le moment de la puberté, le passage à la vie d’adulte ou pour valider un changement de statut (guerrier, chasseur, homme-médecine, chef…) étaient aussi des moments propices à ce rituel.
La raison originelle de la quête est de nous aider à réaliser notre unité, à comprendre que toutes les formes de vie sont nos parents, que nous appartenons à la Terre.

Aujourd’hui, la quête de vision garde encore tout son sens. Elle s’adresse aux personnes qui cherchent une direction ou un sens nouveau à leur vie. On peut entreprendre aussi ce cheminement dans un moment de remise en question, de crise, de deuil, de séparation, mais également dans un besoin d’ouverture de conscience et de spiritualité au travers d’une invitation à s’immerger dans la nature sauvage, dans l’inconnu et dans les profondeurs de soi et déployer confiance, sécurité, calme et lucidité.

Ce processus de 5 jours en retrait du monde permet d’acquérir des outils, de se ressourcer, de se rencontrer dans ses peurs, de développer plus de clarté sur ce qui est bon pour soi et d’accéder à davantage d’amour de soi, des autres et de confiance en la Vie. De faire peau neuve !
Le nettoyage et la clarification qu’elle procure, passent aussi par un apprentissage conscient de la solitude en pleine nature, sans abri. Chaque participant doit se préparer à lâcher ses diverses dépendances et à se confronter au vide, à la solitude, au silence…à lui-même.
Souvent considérée comme une épreuve extrême, la quête de vision est une expérience indispensable à tous et bénéfique à toute personne sur le chemin d’elle-même.

La quête de vision comporte plusieurs éléments qui peuvent être "confrontants" : la séparation de son milieu habituel, le retrait dans un lieu isolé, en pleine nature sauvage et un jeûne solitaire de quatre jours, avec le minimum. Ce voyage intérieur demande du courage et la capacité de s’ouvrir à un autre mode de perception, ce qui est facilité par le fait de se retrouver face à soi-même, sans autre point d’appui que la nature elle-même.

C’est l’opportunité d’apprendre à voir autrement, à observer les signes et les présages que la nature vous adresse et à découvrir les secrets et les mystères que recèle son âme. La quête de vision n’a rien d’une cure de repos. Elle peut même être une expérience assez douloureuse, car elle implique de se confronter à ses peurs et ses « démons » intérieurs. L’approche rappelle les récits mythiques et légendaires où les héros devaient livrer des combats sans merci, franchir les pires obstacles et vaincre toutes sortes de monstres pour enfin en ressortir transformés et libérés de leurs chaînes.

Une période d’isolement, de jeûne, d’ouverture de conscience qui permet de prendre une distance par rapport à la famille et à la société dans laquelle nous vivons et qui nous conditionne.

La quête de vision est une expérience, qu’il nous faut vivre avec une grande lucidité. N’oublions pas que l’éveil, c’est être éveillé, tout d’abord sur notre intention personnelle puis sur ce que nous vivons dans cette expérience. L’éveil apparaît, lorsque nos sens sont en éveil et non pas comme endormis comme c’est souvent le cas dans la vie quotidienne. Alors, la perception ouverte, lucide, pleine s’impose.


Mais qu’est ce qu’une vision ? Ce n’est pas une fantaisie de l’imagination, une rêverie, ni un délire, ni une hallucination. Lorsque nous avons la grâce d’une vision, cela peut être une expérience dans laquelle nous avons immédiatement la compréhension de l’expérience, mais parfois, on ne se rend pas compte immédiatement qu’il s’agit d’une vision. Il nous faut alors, un mouvement de compréhension, de réflexion, mais tout va très vite, même si dans ces expériences le temps n’a plus de consistance. La perception de la vision est une expérience concrète.

« Au lever du soleil, j’ai à peine dormi tellement mes sens sont en éveil : je me sens plein d’énergie (…) Je perçois un léger souffle de vent, et soudain j’ai l’impression d’un gouffre qui s’ouvre devant moi. Tout semble se ralentir, voire s’arrêter, comme un battement d’aile d’oiseau qui se suspend. Mon corps perd sa tonicité en une fraction de seconde et bien que totalement conscient, je sens le poids de ma tête m’emporter vers l’avant et tombe face contre terre. Je reste dans cette posture à moitié assis « les dents plantés dans le sol ». Je me trouve « ridicule » dans cette posture mais je suis incapable de bouger. Après un long moment (…) un déclic intérieur m’invite à ouvrir l’oeil droit. Dans mon champ de vision un aigle place silencieusement… j’ai alors la certitude que ma quête commence. »

A Prads - Alpes de Haute Provence
du Samedi 26 Août au Jeudi 31 Août 2017

Séjour encadré et animé par Gérard LONGUET

Gérard Longuet : Ostéopathe, il est également animateur de stages sur l’écologie Intérieure et pour les personnes en quête d’elles-mêmes.
Co-auteur du livre l’ HOMME TOUT, il se définit avant tout comme un chercheur.
Dès l’enfance, il vit plusieurs expériences spontanées d’ouverture de conscience. A l’adolescence, il part sur les traces d’enseignements de différentes traditions spirituelles à la recherche d’explications précises qui l’aideront à comprendre et à intégrer ses propres expériences.
Aujourd’hui son axe de travail se fonde sur l’ouverture de la conscience et au lien à la nature. Il accorde une attention particulière à « prendre soin de l’être » dans son ensemble.
Sa pratique de la méditation, du yoga tantrique auprès de Maîtres reconnus, associée aux enseignements chamaniques des Peuples Premiers, lui confèrent une authentique expérience à partager.

Acompte de 100€ pour valider votre inscription.
Non remboursable si annulation après le 31 juillet.
Adhésion à l’association « Des couleurs dans ta vie » obligatoire : 20€
Tarif pour les 5 jours : 400€
Gérard Longuet
contact@gerard-longuet.com
L’Homme Tout