Le germe de départ :

Tout a commencé par une rencontre, celle avec Brooke Medecine Eagle, le 15 mai 2016 au Val des Fées, dans le Languedoc-Roussillon.
Nous sommes trois amies, Catherine, Laurence et Chrystèle, et nous nous sommes retrouvées au camping d’Isis-en-Cévennes pour participer au festival "Au cœur du néo-chamanisme", organisé par Luc Magnat et Armelle Goyon. Nous avons quitté le festival une journée pour aller rencontrer Brooke, à une soixantaine de kilomètres de là, où nous avons également retrouvé sur place entre autres Ingrid, Anne-Pierre, Véronique et Josy qui nous ont très vite rejointes par la suite. Nous ne connaissions pas Brooke, mais chacune de nous trois a senti l’appel d’aller à sa rencontre. Et quelle rencontre ! Nous avons chacune été touchées par sa présence, campée dans son féminin et son masculin, deux piliers qui se tenaient là devant nous, harmonieusement équilibrés en une même personne. C’était bon à ressentir et profondément inspirant.
Puis il y a eu le partage de ses visions, celles du monde de demain, tourné vers le féminin, pour enfin rééquilibrer le féminin… Et oui, nous sommes dans une société patriarcale, notre monde moderne est basé sur les valeurs masculines, sur le rythme masculin et combien de femmes ne se sentent pas respectées dans leur rythme, dans leurs valeurs. Nous nous positionnons loin du courant féministe qui, à bien y regarder, a vu naître des femmes voulant devenir l’égal des hommes, et qui sont devenues des femmes très masculines, ayant intégré les valeurs masculines. Il ne s’agit pas ici de faire leur procès, bien au contraire. Merci à chaque génération qui répond aux besoins du moment. Il est temps maintenant que chaque femme fasse ce chemin vers elle, pour trouver son rythme et ses valeurs profondes, afin de rayonner pleinement son féminin et réunifier en elle la dualité féminin/masculin. L’enjeu est d’abord individuel, chaque femme étant amenée à faire ce chemin pour elle, en dehors de tout préjugé sur ce qu’est le féminin. L’enjeu est également collectif, toutes ensembles, comme lorsque nous nous retrouvons en cercles de femmes, créant une énergie très puissante. Enfin, comme Brooke a très bien attiré notre attention dessus, l’enjeu est tout simplement pour notre Terre, pour Gaïa, tandis que notre monde actuel est en train de la détruire, de la consommer, de l’épuiser. En ravivant les forces du Féminin, les forces nourricières en chacune (et chacun) de nous, nous saurons retrouver le rythme et les gestes favorables à un renouveau plus bénéfique pour notre Terre Mère. Brooke a insisté sur le fait que les sociétés dites primitives mettaient la mère et l’enfant au centre de la société. Les amérindiens avaient coutume de ne rien faire sans être sûrs que leurs actions soient bonnes pour les sept générations futures. Imaginez à quel point nous en sommes loin !

De là, est née chez nous cette envie (En Vie très forte) de participer à ce grand mouvement qui est en marche. Il ne part pas de nous, ni de Brooke, c’est l’énergie qui émerge et qui appelle. Si nous écoutons bien, nous avons juste à nous ouvrir et à la suivre. C’est impressionnant comme elle nous guide depuis le début de cette aventure. Nous ne sommes qu’à son service et tout se met en place, pour très concrètement incarner tout cela.

Après cette journée avec Brooke, c’est toutes emplies de cette belle énergie que nous retournons au camping d’Isis, pour le festival de néo-chamanisme. Isis… le féminin… et oui… l’évidence… organiser des Rencontres du Féminin au camping d’Isis l’année suivante. Les dates disponibles : du 12 au 14 mai 2017, un an après notre rencontre avec Brooke ! Quel beau rendez-vous !

Puis une multitude de synchronicités et, de fil en aiguille, une autre évidence, celle d’ouvrir les Rencontres aux hommes sur une journée. Et puis finalement, Catherine inspirée, nous dit : "il faut des Rencontres du masculin qui se tiennent en parallèle et nous nous retrouverons le dernier jour". Encore une évidence et à nouveau des synchronicités : une équipe d’hommes se met en mouvement et prend le relais pour organiser cet événement en parallèle, à quelques kilomètres du lieu où nous serons. Gratitude !

Alors, tels les colibris chers à Pierre Rabhi, nous nous mobilisons pour passer du rêve… à l’incarnation de ce rêve ! D’où l’intérêt d’équilibrer notre féminin et notre masculin ! ;-)

Nous créons une association loi 1901 : "Femmes de Gaïa" est née ! Une équipe se forme petit à petit pour co-créer ensemble, avec nos compétences multiples et variées. Mais les Rencontres ne se feront pas sans votre soutien à toutes (et tous), beaucoup de choses restent encore à faire. Nous mobilisons actuellement toutes les éventuelles intervenantes œuvrant déjà dans le domaine du féminin. Si vous êtes de celles-ci, n’hésitez pas à nous contacter pour nous proposer un atelier, une conférence, ou pour participer à une de nos tables rondes. Nous avons aussi besoin de bénévoles pour les trois jours des Rencontres. Alors si cela vous tente, merci de nous contacter. N’hésitez pas à nous partager vos idées et venez nombreuses aux Rencontres du Féminin Sacré, du 31 mai 03 juin 2018, pour découvrir, s’enrichir, se nourrir les unes les autres, partager, échanger et co-créer cette Nouvelle Terre que nous espérons…

Au plaisir de vous y rencontrer,

Toute l’équipe de Femmes de Gaïa
www.femmesdegaia.com